Murat-le-Quaire

  • Murat-le-Quaire
  • Murat-le-Quaire
  • Murat-le-Quaire

Accueil du site > Tourisme > A voir

A voir

Des bornes vertes, au nombre de 19, sont réparties sur les sites remarquables du village. Elles en affichent une présentation sommaire.

Le plan ci-dessous vous montre leurs emplacements respectifs.

Patrimoine plan

Mairie

Maison de maître du XVIIIe siècle (mairie de Murat-le-Quaire : les baies de la façade principal sont parfaitement alignées). Mairie Murat-le-Quaire

Fontaines

Construite au début du 19ème siècle, elle était située devant le château et a été déplacée vers son lieu actuel (face à l’église). Elle a subi des travaux de remise en état et de mise en lumière. Cette fontaine de plan carré est réalisée en lave. La partie supérieure du pilier central est sculptée en bas-relief (trois mascarons et des motifs végétaux).

Fontaine 1

Une fontaine en lave, formée d’un bassin octogonal monolithique est présente dans la cour de la Mairie.

Fontaine 2

La « ferme château »

Le château fort devenu invivable, Marie Jeanne de la Roche Aymon décida, au début du XVIIIe siècle, de faire construire un gentilhommière au goût de l’époque : confortable, avec fenêtres et entrée principale orientées au Sud. Elle donne sur une cour centrale fermée par la maison du garde, la ferme et les communs.

Ferme chateau

L’Eglise

C’est le monument central de la vie religieuse et sociale de la paroisse. Elle fut construite vers 1250-1300 puis transformée à plusieurs reprises, en particulier à la fin du XIXe siècle, par l’architecte Antoine Gardin. Autrefois, la sonnerie de ses cloches, notamment les trois angélus, rythmait la vie du village.

Eglise Murat-le-Quaire

Ancien château

A partir du Xe siècle, début de la féodalité, les seigneurs, guerriers, ont occupé les positions élevées, comme ici, le « Quaire », qui domine la vallée de la Haute Dordogne, pour y ériger leurs châteaux ou leurs tours de garde : tel fut le destin de « Muratus supra Qayre »devenu Murat-le-Quaire.

Ancien chateau

Le lavoir abreuvoir

L’eau courant de « razes » en ruisseaux ou captée à la source, alimente le premier bac où se désaltéraient les troupeaux. Le second bac servait occasionnellement à la lessive : la « bugeade ». le grand lavoir du village, haut lieu de convivialité pour les femmes, a aujourd’hui disparu.

Le lavoir abreuvoir

Four à pain

Four en abside formé de deux volumes extérieurs distincts, couverts en ardoise. Voûte du four réalisée en pierres taillées (une rangée) et en briques de terre cuite.

Four a pain 1

Moulin à eau

Un moulin à eau reconstitué, au foirail de Murat Le Quaire, à la sortie du village en allant vers le lac du pré Cohendon.

Moulin

Croix et calvaires communaux

Plusieurs croix et calvaires sillonnent le territoire communal, symboles religieux. Aux Escures (située au centre du hameau) est implantée une croix en fer forgé fleurdelisée présentant entre autres une couronne d’épines. Le socle est formé d’un bloc monolithique de granit.

Croix 1 Croix 2 Croix 3

Bâtisses de caractère

Les constructions traditionnelles, aux murs de pierres ont un caractère architectural remarquable. Elles comportent généralement deux niveaux et sont couvertes d’une toiture à deux pans fortement inclinés, d’où saillissent des lucarnes couronnées de deux ou trois pans de toiture.

Batisses de caractere 1

La ferme bloc

Dans la Montagne auvergnate, la ferme traditionnelle est le plus souvent « ramassée », « tapie au sol », afin de se protéger des rigueurs du climat. L’étable accolée à l’habitation est souvent communicante ; la grange et le grenier surmontent l’ensemble.

La ferme bloc

La borne des quatre seigneurs

La borne des 4 seigneurs



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP